web analytics

Soignants et auxiliaires

Rédaction  :  Geneviève Padovani

EXTRAIT DE LA LISTE GENERALE

des Médecins, Chirurgiens, Officiers de santé, Pharmaciens, Sages-Femmes, et Herboristes, établis dans le département du Gard, dressée en exécution des lois des 19 ventôse et 21 germinal an XI.

Nîmes, le 24 août 1847, Le Préfet du Gard, DARCY

DOCTEURS DOMICILE LIEUX et DATES des réceptions

ALLUT Michel-Edouard Alais Montpellier, 23.07.1833

ALEXANDROWIEZ Alexandre Alais Montpellier, 11.07.1836

BARRICAIRE Frçois-Casimir-Michel Alais Montpellier, 14.12.1809

BOURGOGNE Pierre-Louis-Aug. Alais Montpellier, 08.02.1816

CHAMAYOU Jean-André Alais Montpellier, 08.08.1822

CROUZET Frçois-Jules-César Alais Montpellier, 17.08.1836

COMMANDRÉ Alphonse Alais Montpellier, 19.01.1841

PAGÈS Jacques-Ls-Vict. Alais Montpellier, 07.09.1818

ROCHE Barthélémy-Frçois Alais Montpellier, 28.08.1808

SERRE-GUIRAUDET Auguste Alais Montpellier, 27.08.1822

TRINQUIER Jean Alais Montpellier, 14.04.1826

BAUQUIER Henri-Joseph-Vinct. St Ambroix Montpellier, 30.08.1824

LACROIX François-Marcelin St Ambroix Montpellier, 27.07.1812

SZPREGLEWSKI Jean Grand’ Combe Montpellier, 06.08.1842

- :- :- :- :- :- :- :- :- :-

CHIRURGIENS

PAGÈS Jacques-Henri Alais Montpellier,21 Therm.XIII (09.08.1805)

- :- :- :- :- :- :- :- :- :-

OFFICIERS DE SANTÉ

BERNARD Antoine-Alexandre Alais Montpellier, 07.10.1829

CHAPON André-Urbain Grand’ Combe Nîmes, 23.01.1814

PAWLOWSKI Lucas Grand’ Combe Montpellier, 22.11.1844

GAILLARD Michel Les Mages Marseille, 14.02.1815

BARRY Urbain-Casimir Robiac Avignon, 13.10.1838

LASCOMBE Joseph-Arsène Robiac Nîmes, 24.12.1824

LOQUE Joseph-Ferdinand St Ambroix Nîmes, 23.12.1824

PRADEL Juste-Aimé-Honoré St Ambroix Nîmes, 09.10.1822

ROUX Guillaume-Alexis St Florent Montpellier, 25.09.1824

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

PHARMACIENS

BOURGOGNE Louis-Emile Alais Nîmes, 17.10.1845

GALHAC laurent-Simon Alais Montpellier, 28.12.1838

PLENET Jean-Bapt.-Joseph-Xavier Alais Montpellier, 05.12.1837

RÉDARÈS Jean-Cas.-Adolphe Alais Nîmes, 05.10.1840

RIFFARD J.Bapt.-Ant.-Achille-Vinct. Alais Nîmes, 05.10.1840

RIVIÈRE Joseph-Julien-Théod. Alais Paris, 04.01.1825

SERRE César-Auguste Alais Nîmes, 10.10.1841

TEISSIER Ferdinand-Pierre Alais Paris, 23.12.1843

BAUQUIER Antoine-Amédée St Ambroix Nîmes, 22.10.1833

CASTANIER Frédéric St Ambroix Avignon, 28.09.1836

PONTET Calixte-Stanis-Emile St Ambroix Nîmes, 03.10.1840

- :- :- :- :- :- :- :- :- :-

SAGES-FEMMES

AUDE, épse MALCAURANT Marie Alais Strasbourg, 18.04.1831

ALMÉRAS épse LAUPIES Victoire Alais Montpellier, 30.06.1837

DUMAS épse ULMANN Rose Alais Nîmes, 24.03.1819

GUERCIN épse FRANÇON Rose Alais Montpellier, 04.09.1820

THÉROND épse TEISSIER Suzanne Alais Nîmes, 05.12.1817

SOULEIRET Thérèse Portes Montpellier, 16.08.1840

GUIRAUD Magdel.-Julienne St Ambroix Nîmes, 03.10.1829

PIALAT épse LOCQUE (1) Marie St Ambroix Nîmes, 13.06.1811

RÉDARÈS Marie St Ambroix Montpellier, 27.06.1838

PERNOT Pierrette Robiac Mâcon, 06.10.1837

SCHAW Victoire Robiac Montpellier, 06.11.1846

- :- :- :- :- :- :- :- :- :-

HERBORISTES

BRUNESSON Jean Marie Fournès Nîmes, 19.10.1846

FABRE La Veuve (aucun) Nîmes Nîmes, 19.10.1841

AVIS  :  Le tableau ci-dessus a été formé d’après les renseignements fournis par MM. Les maires….

(1) La sage-femme Marie PIALAT épouse LOCQUE : pourrait être l’épouse de l’Officier de santé Joseph LOQUE de St Ambroix.

Cet extrait ne prend en compte que la ville d’Alès et les villages les plus proches de St Florent. Nîmes, Bagnols et Montpellier sont les villes les plus citées.

CIRCULAIRE à MM. Les Maires

Le Préfet du Gard, DARCY -  Nîmes le 31 août 1847

« Un projet de loi qui a été présenté cette année par le gouvernement, et sur lequel la chambre des pairs a déjà émis son vote, renferme une disposition qui supprime les officiers de santé.

En présence de cette disposition, et jusqu’à ce que la loi actuelle ait été abrogée, il importe, dans l’intérêt de la santé publique, que les conditions exigées des aspirants au titre d’officier de santé ne soient point éludées.

Aucun de ces aspirants ne peut être admis aux examens s’il ne justifie, par des certificats authentiques, qu’il a le temps d’études voulu par la loi ;

Pour remplir cette condition, il faut avoir étudié pendant trois ans dans les écoles de médecine,

Ou avoir suivi pendant cinq ans la pratique des hôpitaux,

Ou enfin avoir été attaché pendant six années consécutives comme élève à des docteurs en médecine.

A l’avenir, les certificats exigés des aspirants ne seront admis que revêtus d’une attestation du maire de la commune qu’habite le docteur auquel les candidats auront été attachés ou à laquelle appartient l’hôpital dont ils auront suivi la pratique.

Ces pièces devront être certifiées sincères et véritables, et attesteront, en outre, que le candidat a constamment résidé dans la commune pendant la durée du stage….. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>