web analytics

Mines dans la vallée

Rédaction  :  Genviève Padovani

LE  PUITS  DE  ST-FLORENT

A cheval sur les concessions de Bessèges, Trélys et la Grand Combe, le puits de St Florent fut créé après la nationalisation de 1946 dans le cadre de regroupement des petites exploitations : il formait le groupe Nord du Bassin des Cévennes.

Le 1er tir de mine du creusement du puits fut donné en 1946 par Victorin DUGET, président des charbonnages de France d’alors, et natif du Martinet.  Le puits sera mis en service en 1950.

D’un diamètre de 7,50 m et d’une profondeur de 656 m, il était équipé de deux compartiments d’extraction : anthracite et demi-gras.

4 skips de 9,3 T de capacité chacun circulaient dans le même puits grâce à 2 machines d’extraction d’une puissance de 1100 cv chacune.

Trois recettes d’extraction étaient aménagées aux niveaux : 24 vers les ½ gras de St Jean de Valériscle, abandonnés en 1968 – 132 vers les ½ gras du Martinet et – 373 vers les anthracites de Molières et de Panissière.

En 1966 :  1412 mineurs de fond, 722 au jour, 11 tailles, 10 kms de gisement.

En 1970 : 650 mineurs de fond, 1800 tonnes d’anthracite par jour. A côté du puits, un atelier de réparation, un lavoir et une usine d’agglomérés modernes produisaient 2000 tonnes de boulets par jour.

Malgré les réserves d’anthracite de Panissière, l’extraction s’arrêtera en juillet 1974 et le 25 mai 1975, le puits le plus moderne d’Europe sera dynamité.

LE  PUITS  DE  LA  BASTIDE  - 

ST  FLORENT  SUR  AUZONNET

Creusé en 1951, d’un diamètre de 4,50 m, ce puits ne fut jamais équipé définitivement. En raison d’importantes venues d’eau, son fonçage fut arrêté à 98 m de profondeur.

En 1960, il fut envisagé de l’utiliser comme puisard de service pour l’alimentation en eau du siège de St Florent et en réserve d’eau potable pour la vallée. Il fut finalement décidé de construire une station de pompage dans la Cèze à Molières.

Ce puits fut équipé d’un chevalement en béton composé d’une tour carrée renforcée par deux poussards en béton également. La machine d’extraction classique était prévue au sol.

Ce chevalement se dresse toujours au pied de la montagne derrière le stade.

Mines de Charbon 1

Vie Eco - Sect.Second. - St Florent

[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_mina-mstflo-01.jpg]28110
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_mina-stflo20aa.jpg]5560
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minb-g-mine-stflo-229.jpg]5130
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minb-minestflo-24.jpg]5760
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minc-stflo-mine-01.jpg]6560
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_mind-minestflo302.jpg]5230
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_mine-minestflo-15.jpg]4910
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minf-stflo86.jpg]4390
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_ming-lavoir-puitsca-1.jpg]3950
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minh-puitsca-03.jpg]3920
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_mini-puitsca-01.jpg]3330
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minj-stflo58ba-puits-1.jpg]3290
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_mink-stflo20a-1.jpg]3210
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minl-stflo-35.jpg]3590
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minm-stflopuits-1.jpg]3850
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-1/thumbs/thumbs_minn-stflo21.jpg]3840

Rédaction :  Geneviève Padovani

Concession de Treylis – Palmesalade

Auguste Bérard et Jacques Vassal, banquiers à Paris, ainsi que le baron de Crossac et le vicomte de La Rochefoucault, associés en 1828 au fils Tubeuf, propriétaire des mines de Rochebelle,  venaient de fonder la « Société des fonderies et forges d’Alais » située à Tamaris. Or le charbon était nécessaire pour l’alimentation de cette industrie. Après prospection,  le 27 août 1828, ils obtinrent la concession de TRELYS – PALMESALADE, d’une superficie de 1827 ha, pour l’extraction de la houille et des minerais de fer.

Mais en 1829, les analyses du charbon du Martinet révélèrent une composition impropre à la fonderie. Cette mine fut donc confiée à des entrepreneurs privés de la région de Trélys, Ribot, Bargeton  et Delarbre.

Le terrain houiller s’étendait sur une vaste surface et formait une bande continue d’environ 7kms de long, depuis la montagne de Rochessadoule jusqu’au hameau de Mercoirol. Sa plus grande largeur, à hauteur de Trélys, était de 2 km. Elle diminuait à mesure qu’elle approchait de Mercoirol, où elle n’avait plus que 300m.

Mais le grand problème était celui du transport vers les grands centres de vente. Les charrettes devaient circuler sur des chemins non entretenus, défoncés et impraticables.

Les premiers travaux du chemin de fer des mines de Bessèges à Alais débutèrent en janvier 1854. La « Société des fonderies et forges d’Alais » fit une demande d’embranchement pour cette concession. Et obtenir satisfaction, dès 1865, elle procéda à l’ouverture de galeries sur la face nord du Rouvergue, au col de Trélys et au-dessus du hameau de Rochessadoule. Ce chemin de fer de 2,3km, de Robiac à la La Vallette, fut mis en service le 8 mars 1858. Il fut question de le poursuivre jusqu’au Martinet, par un tunnel de 2,5km, mais ce projet ne put avoir de suite.

Ces petites galeries indépendantes étaient réparties sur plusieurs niveaux, gérées par des locataires avec lesquels la Société établissait un contrat dont le prix était fixé annuellement.

Le charbon était transporté à dos de mulet, puis par un plan incliné descendant au lavoir situé sur la place de Rochessadoule. De là, il repartait dans des wagonnets sur rail tirés par des chevaux, jusqu’à la gare de La Valette, située en contrebas. Le chargement était vidé dans des trémies surplombant les wagons du PLM.

En 1872, la galerie St-Hipplyte de Rochessadoule fut mise en relation avec la galerie Delarbre dont l’entrée se trouvait au Martinet : c’était une avancée importante.

Le 3 juillet 1875, la décision était prise d’ouvrir une ligne jusqu’au Martinet. Elle devait se détacher de la ligne de Bessèges en gare de St-Julien les Fumades et suivre la vallée de l’Auzonnet. Voyant enfin un nouveau débouché, la société commença, en 1877, le fonçage du puits de l’Arbousset à la sortie du Martinet vers Rochessadoule et qui fut terminé en août 1879, soit un an avant le chemin de fer.

Le puits de l’Arbousset avait un conduit de 4m de diamètre et une profondeur de 250m, avec deux étages d’exploitation, l’un à 150m et l’autre au fond.  Construit sur le modèle des puits de Robiac, Grangier et autres puits de Bessèges. Il consistait en un vaste bâtiment en moellons abritant la recette et supportant les molettes fixées sur des poutres ancrées dans le mur à 14m au-dessus du puits. Sur le devant, une large ouverture cintrée permettait l’accès au puits ainsi que trois autres baies sur les façades latérales. A l’arrière, un bâtiment abritait la machine d’extraction à vapeur, les chaudières étant placées sur les côtés.

En 1881 débuta le fonçage d’un deuxième puits, celui du Pisani, situé entre le quartier de la Bayte et l’entrée Est du village, en face de la quartier des Plots. Il avait 398m de profondeur pour une ouverture de 4m et son utilisation se faisait par deux étages, l’un à 100m, l’autre à 200m. Il permit d’exploiter les étages supérieurs du gisement de Trélys. Il atteignit 408m en 1910. Le puits était équipé d’un chevalement métallique en cornières et poutrelles à treillis. Le bâtiment de la machine d’extraction était un hangar métallique à hourdis de briques, bien moins coûteux que les précédents en moellons équarris.

L’exploitation de Mercoirol commença en 1882, la Société s’intéressant alors à cette montagne qui laissait apparaître en surface plusieurs couches de charbon. De petits sondages permirent de déceler du charbon en profondeur. Mais l’emplacement étant mal situé, les concessionnaires durent créer six niveaux d’exploitation avec plate-forme où circulaient les berlines sur rail, tirées par des chevaux. Ces étages étaient réalisés en des plans inclinés qui aboutissaient au quartier des Plots. Un chemin de fer à voie étroite joignait la base du plan au carreau du puits Pisani. Les convois étaient repris dans d’autres wagonnets, tirés également par des chevaux.

Les travaux dans le quartier de l’Arcas débutèrent en 1928, mais furent arrêtés en 1939, le charbon contenant 3% de stérile et l’évacuation vers le puits Pisani étant particulièrement difficile.

La sortie du minerai et l’entrée du personnel du puits de l’Arbousset s’arrêtèrent le 6 septembre 1939, un travers banc à la côte moins 34 permettant de sortir la production par le puits Pisani, près du traitement de jour. Il avait une production annuelle de 100 000 tonnes. Le puits de l’Arbousset servit à l’aérage et à recevoir les remblais. En 1944-1945, il abrita un centre d’apprentissage pour les jeunes avec piscine et terrain de sport. Malgré la difficile période de récession de 1948 et les mouvements de grève, l’exploitation continua au Martinet jusqu’en 1959. Le puits de l’Arbousset fut dynamité en mai 1973, la veille de ses cent ans ! Cependant, subsiste encore l’ancienne salle des machines transformée en habitation …

Production des Mines de Trélys :

1855 :  653   Tonnes  -  1860 :  50 638 T.  -   1865 :  120 673 T.  -  1875 :  212 481 T.  -   1880 :  238 666 T.  -   1910 :  141 198 T.  -  1935 :  120 919 T.  -  1937 :  111 165 T.  -   1945 :  87 438 T.

Emploi   :   1945  :   883  ouvriers (fond et jour)

Sources :  « En Cévennes, quand tournaient les molettes » – Pierre-Christian Guiollard – Presses du Conseil Imprim Tarbes – 1983   //   « Les mines des Cévennes » – Michel Vincent – Presses Delta Color Nîmes – 2006

Mines de charbon 2

Vie Eco - Sect.Second. - Le Martinet

[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmaa-01.jpg]26620
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmab-lmrtn-0.jpg]2620
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmac-lmrtnm-1.jpg]2770
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmad-lmrtnm-00.jpg]3590
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmae-lmrtnptsarbouss-0-1.jpg]3480
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmaf-lmrtnptsarbousset-10.jpg]2540
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmag-lmrtnptsarbousset-28.jpg]2390
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmah-lmrtnptsarbousset-38.jpg]2210
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmai-lmrtnm-17.jpg]1970
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmaj-lmrtnptsarbousssortmin-24.jpg]1450
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmak-lmrtnm-15-80.jpg]1790
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmal-lmrtnm-21.jpg]1810
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmam-lmrtnlavcribl-35.jpg]1870
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlman-mlmrtngdcribl-13.jpg]1720
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmao-lmrtncribloirlavage-16.jpg]1730
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmap-lmrtnlavchargtwag-31.jpg]1820
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmaq-lmrtnm-3.jpg]1590
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmar-lmrtnm-12.jpg]1390
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmas-lmrtncribloirlavag-17.jpg]1620
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmat-lmrtnmintrelysptspisani-34.jpg]1690
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmau-lmrtnpts-23.jpg]1510
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmav-lmrtnptspisani-37.jpg]1260
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmaw-ptspisani-22.jpg]1260
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmay-lmrtnptspisan-5.jpg]1240
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmaz-lmrtnm-8.jpg]1280
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmba-lmrtnptspisan-6.jpg]1350
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbb-lmrtnaglo-10.jpg]1400
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbc-lmrtnm-14.jpg]1390
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbd-lmrtnm-19.jpg]1330
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbe-lmrtnm-22.jpg]1300
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbf-lmrtnqateliers-18.jpg]1530
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbg-lmrtnm-1.jpg]1460
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbh-lmrtnplac-01.jpg]1390
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbi-lmrtnateliers-09.jpg]1370
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbj-lmrtnmineagglo-13.jpg]1430
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbk-lmrtnminetrelysusineboulets-36.jpg]1200
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbm-lmrtnusineagglo-33.jpg]1190
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbn-lmrtnusines-12.jpg]1200
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbo-lmrtnusines-46.jpg]1200
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbp-lmrtnusinesboulets-31.jpg]1080
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbq-lmrtnmontecharge-03.jpg]1240
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbr-lmrtnqaiembarq-15.jpg]1170
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbs-lmrtnarbousset-11.jpg]1220
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbt-lmrtnmine-vs45-01.jpg]1210
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbu-lmrtnptspisan-3.jpg]1160
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbv-lmrtnburos-06.jpg]1200
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbw-lmrtnburos-gdrue-19.jpg]1150
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbx-lmrtntromb-2.jpg]1760
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmby-lmrtntromb-4.jpg]1590
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmbz-lmrtntromb-7.jpg]1490
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmca-lmrtntromb-11.jpg]1330
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmcb-lmrtntrom-13.jpg]1170
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmcc-lmrtntromb-16.jpg]1110
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmcd-lmrtntromb-18.jpg]1110
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmce-lmrtntromb-20.jpg]1120
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmcf-lmrtntromb-23.jpg]1170
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmcg-lmrtntromb-22.jpg]1160
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmch-lmrtnreundirmaitr-1.jpg]1220
[img src=http://www.st-florent-passe-present.fr/wp-content/flagallery/mines-de-charbon-2/thumbs/thumbs_mlmci-lmrtnbanqdirmaitr-vs1930.jpg]1250

6 réponses à Mines dans la vallée

  1. Michel Mingorance-Amat dit :

    Petit fils de mineur qui à travailler à la mines de treylis toutes ces photos permettent d’avoir un aperçu de ce qu’était ce metier,cette vie de mineur,ce lieu.
    Existe t’il un livre plus amplement documenter des mines du Martinet et de St Florent et des photos d’archive des mineurs par année. je serais curieux de voir mon grand père en particulier et je sais personellement que j’ai d’autres menbre de la famille qui ont travailler dans les mines peut-être également au martinet y a t’il un historique du personnel des mines.

  2. CHANADET Bernard 8 r des bleuets 30870 CLARENSAC dit :

    bonjour
    je fais des recherches généalogiques et en ce moment je m’intéresse tout particulièrement à rechercher des sites, ouvrages ou journaux qui pourraient relater des accidents qui se seraient produits dans les mines de trelys dans les années 1850 car j’ai un ancêtre dcd dans un éboulement à cette époque. Il avait un frère du même prénom que lui qui habitait avec lui a Rochessadoule et qui était précédemment aux salles du gardon.Je recherche également si les mines ont des archives et des listes des personnels où je pourrais trouver quelques renseignements sur leurs vies:adresse, etat civil etc
    en tout cas votre site est remarquable, je n’hesiterai pas à le consulter à nouveau
    bravo cordialement
    bernard CHANADET

  3. admin dit :

    Tout d’abord MERCI pour vos compliments qui nous encouragent toujours dans ce travail complexe et prenant de la tenue de notre site !
    « Les Mines des Cévennes » de Michel Vincent – Association Terre Cévenole est un ouvrage remarquable dans lequel vous devriez déjà trouver
    grand nombre de renseignements. Vous devez pouvoir vous le procurer, soit à la Maison de la Presse, place de l’Eglise à St Ambroix,
    soit chez Sauramps à Alès.
    D’autre part, je vous conseille vivement de visiter « La Maison du Mineur » à la Grand Combe, qui est un musée très riche, géré par des
    bénévoles très férus en la matière et très coopératifs : ils devraient pouvoir vous donner plus de renseignements concernant vos
    recherches…. attention : ce musée est fermé du 20 décembre au 28 février… mais il mérite que vous patientez !!
    Bien cordialement : Geneviève Padovani, la Présidente.

  4. admin dit :

    Désolée de la réponse tardive… je l’avais omise !!
    Vous devriez vous procurer un livre très complet sur les mines : « Les Mines des Cévennes » de Michel Vincent -
    Si vous n’habitez pas la région, contactez l’Association Terre Cévenole – 31 chemin de la plaine de Larnac -
    30560 – St Hilaire de Brethmas – MICHAEL30@wanadoo.fr
    Nous avons aussi un magnifique musée de la Mine à La Grand Combe, géré par des bénévoles férus qui pourraient
    vous renseigner : « La Maison du Mineur » – Puits Ricard – 30110 – La Grand Combe
    Attention : fermeture du 20 décembre au 28 février…. soyez patiente ..!!
    Bien cordialement. La Présidente, Geneviève Padovani.

  5. Peynet dit :

    Bonjour,

    Mon père Henri Peynet était mineur, et nous habitions le sillage des brousses, outre les différents livres édités, ou peut-on voir et récupérer des photos.

    Merci pour votre aide.
    Sincères salutations

  6. admin dit :

    A part mes photos que je veux bien vous adresser, je n’ai pas d’autres sources…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>