web analytics

Travaux antérieurs

Un château massacré

Les deux photos ci-dessous montrent l’aspect extérieur du bâtiment, vers 1999, lorsque la municipalité du Martinet en a fait l’acquisition. Cette vieille demeure seigneuriale, après le départ de la famille Despeisses, a été transformée en une douzaine de logements, un atelier  d’artisanat et quelques locaux scolaires d’où une série de constructions parasites sans rapport avec la fonction initiale du château. Le grand escalier d’honneur qui permettait d’accéder au premier étage à la demeure du seigneur a été supprimé. Le plafond du premier étage, en caissons à la française probablement décoré, a été supprimé et remplacé par un plafond abaissé à simples voutains pour diminuer le hauteur des pièces d’apparat  et  augmenter la hauteur disponible des combles afin d’y installer des pièces d’habitation. Des cloisons internes ont délimité les surfaces des logements, de nombreuses cheminées ont été construites, la plupart des grandes ouvertures anciennes ont été murées et remplacées par des petites ouvertures disposées en fonction des nouveaux logements. Des bâtiments annexes ont été construits sur les façades et dans la cour intérieure. La hauteur des communs a été surélevé d’un étage. Enfin plusieurs escaliers et balcons ont été construits sur les façades et la cour intérieure pour permettre l’accès aux logements.

 facade1999

facadesudest1999

Vu l’état général de l’ensemble et sur les conseils de notre architecte, la première tâche fut de faire disparaître les principales constructions ajoutées au cours du 19éme siècle.  Il fallut des annèes aux bénévoles de l’Association, aidés au cours des ans par l’ensemble de nos partenaires, pour démolir les cloisons des logements internes, les escaliers, et une grande partie des constructions parasites sur les façades et dans la cour intérieure. Ce furent des heures passées dans la poussière et des tonnes de gravats enlevées avec l’aide de la mairie du Martinet. Et cette tâche n’est pas encore terminée en 2015. Il reste encore quelques escaliers et balcons à détruire, à retrouver les ouvertures d’origine du château et des communs et à effacer les fenêtres des anciens logements

Ce fut aussi l’occasion de vérifier et remettre en état les toitures de tout cet ensemble

En 2008 les façades présentaient l’état actuel. Il reste à supprimer les escaliers et balcons parasites et restaurer les ouvertures d’origine.

facade2008

Vers 2008 nettoyage et démolitions dans la cour intérieure

nettoyagecourinterieure

courinter2010

escalier2015

ouverturemuree

courinter2015

Salles restaurées et réaménagées

1 – Au  rez- de- chaussée de la façade sud du Château , une belle salle voûtée a été une des premières à être rénovée et utilisée comme lieu de réunion et d’exposition. C’est dans cette salle que notre regretté ami Robert Fabre a exposé en 2009 les photos anciennes et modernes de la commune du Martinet. Toutes les ouvertures (porte d’accès et fenêtres) ont été rénovées. Elle jouxte le puits du Château qui a été sécurisé.

(photos en attente)

2 – Au rez de chaussée du Château, donnant sur la cour intérieure, une seconde salle voûtée est en cours de restauration depuis 2014. Photo ci-dessous.

porte

3 – Au rez de chaussée des communs, la grande salle qui a servi de local scolaire au 19ème siècle a été rénovée et équipée d’appareils et de matériels ménagers (plaques de cuisson, frigidaire, congélateurs)  permettant de préparer de nombreux repas pour les journées festives ou les équipes de bénévoles

salle

4 – Au premier étage des communs, en haut de l’escalier de la cour intérieure, une grande salle de 20 mètres sur 5 mètres (cotes à vérifier)  a été magnifiquement restaurée sous la direction de notre ami et regretté Gilbert Sugier avec l’aide de ses enfants Aude et  Lionel, et de tous les bénévoles. Elle sert de salle de réunions et d’expositions. Exposition sur Antoine Deparcieux en 2010, Assemblées Générales, Assemblées Rempart … etc.  ( photo Bernard, Didier et Gilbert)

visiteurssalle

Vestiges de l’ancien château du 13ème siècle

Au fond de la cour intérieure et sur le coté nord du Château, une tour carrée avec une ouverture récente sur le haut est vraisemblablement un vestige de l’ancien château détruit pendant la guerre de Cent Ans. Elle était entourée de divers murs et terrasses du 19ème siècle qui ont été supprimés par les équipes de bénévoles en 2013. Elle semble avoir été un pigeonnier à une époque indéterminée et les murs intérieurs portent encore les traces d’un lointain incendie

vestigechateau

vestigeschateau1

vestigeschateau2

Le coté de cette tour qui jouxte le mur des communs porte deux ouvertures. Celle du haut semble relativement récente avec son linteau supérieur en bois. Celle du bas a un encadrement fait de colonnes verticales sculptées de formes carrées sur le bas et rondes vers le haut. Avec des linteaux massifs en pierres. Cette particularité permet de supposer qu’elle appartient à l’ancien Château du 13ème siècle. Elle a été restaurée par les équipes de F.A.I.R.E en mars 2013 avec remplacement du linteau supérieur brisé et la réfection de l’arc de décharge (photos ci-dessus).

Les commentaires sont fermés.