web analytics

Cadran solaire

La Méridienne

Ce cadran solaire, placé sur la tour ronde en 2010 a été souhaité par le bureau et les membres de notre Association en hommage à notre compatriote Antoine Deparcieux de l’Académie des Sciences de Paris, né en 1703 au mas du Clutet de Cessous, à quelques kilomètres au nord du Château devant lequel il passait pour aller à l’école de St-Florent. 

A l’époque où il était encore peu connu à Paris, il gagnait sa vie en calculant et installant ce type de cadran sur la façade des maisons bourgeoises de la capitale. Il en a déduit un livre de 186 pages appelé « Traité de Gnomonique » , édité en 1741, dans lequel il expose sa méthode et ses nombreux calculs.

Pour documentation sur Antoine Deparcieux  vous pouvez aller sur le site ci-dessous sur lequel vous trouverez sa biographie ainsi que des photos et documents divers :

cliquez ici

Ce type de cadran solaire, appelé aussi  »méridienne » était surtout utilisé au 18ème siècle pour régler  les montres et les pendules. Pour une bonne précision autour de midi, la méridienne indique l’heure solaire au Martinet entre 11 heures et 13 heures d’où l’on peut déduire l’heure légale par les calculs indiqués ci-dessous.

Elle a aussi une fonction de calendrier : le déplacement vertical du point lumineux suivant les saisons et la hauteur du soleil, à travers les lignes horizontales du Zodiaque, permet de connaître le zodiaque (ou le mois) dans lequel on se trouve.

cadransolaire

 

xadransolaiere2

Calcul de l’heure légale : il implique trois corrections par rapport à l’heure solaire indiquée par la méridienne :

1 – Par décision arbitraire, l’heure légale est en avance, par rapport à l’heure solaire au méridien de Greenwich, de 2 heures en été  et de 1 heure en hiver.

2 – La longitude du Martinet est de 4,5 degrés . L’heure solaire de la méridienne est donc en avance de 16 minutes (4 minutes par degré) par rapport à l’heure solaire au méridien de Greenwich.

3 – L’Equation du Temps, symbolisée par la courbe en 8 (tracée pour la première fois par Antoine Deparcieux) indique une variation comprise entre plus et moins 6 minutes, en fonction des jours de l’année, entre l’heure solaire et l’heure moyenne.

C’est ainsi que l’heure légale est en avance par rapporte à l’heure solaire lue sur la méridienne du Martinet, de 1 heure 44 en été ou de 0 heure 44 en hiver, avec une variation comprise entre plus ou moins 6 minutes. 

Quand la méridienne marque midi (12 heures) nos montres indiquent 13 heures 44 en été ou 12 heures 44 en hiver, avec une variation comprise entre plus ou moins 6 minutes en fonction des jours de l’année.

Cette méridienne a été tracée par Gérard Delmas (logiciels actuels), dessinée et décorée sur le support par Mireille Descamps, installée sur la tour par Gilbert Sugier et les bénévoles de l’Association.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.